automatisme


automatisme

automatisme [ ɔtɔmatism ] n. m.
• v. 1740; de automate
1Physiol. Accomplissement de mouvements, d'actes sans participation de la volonté; activité d'un organe sans intervention du système nerveux central. Automatisme du centre respiratoire. Automatismes psychologiques.
Cour. Activité rendue automatique par habitude. « L'automatisme facile des habitudes contractées » (Bergson).
2Techn. Dispositif numérique (cf. Automate programmable) ou analogique ( asservissement) destiné au contrôle et à la régulation de processus. Un automatisme séquentiel ( séquenceur) .
3Fig. Régularité dans l'accomplissement de certains actes, le déroulement d'événements. « Le souci constant de la forme, l'application machinale des règles, créent ici une espèce d'automatisme professionnel » (Bergson). « Automatisme, c'est, pour moi, un développement entièrement déterminé par un événement initial quelconque » (Valéry). Un, des automatismes : processus ou procédé automatique, réglé d'avance. « On peut parler sans penser. Il y a pour cela à notre disposition les clichés, c'est-à-dire les automatismes » (Ionesco).
⊗ CONTR. Conscience, liberté; hasard.

automatisme nom masculin (de automate) Qualité des appareils et installations qui fonctionnent sans intervention humaine. Acte accompli mécaniquement, sans intervention de la volonté : Des automatismes créés par l'habitude. Beaux-arts et Littérature Processus, repris des expériences médiumniques du XIXe s. dont les surréalistes ont prôné l'usage dans la création littéraire et artistique. Cybernétique Système à fonctionnement automatique. (Les automatismes comprennent les automatismes séquentiels, les asservissements, ou systèmes asservis, les systèmes adaptatifs et les systèmes autodidactiques.) Neurologie Accomplissement d'actes psychomoteurs échappant au contrôle de la volonté du sujet. (En dehors des automatismes de la vie courante, il existe des automatismes pathologiques, conscients ou inconscients. Ceux-ci peuvent être dus à des causes organiques [automatismes épileptiques ou médullaires] ou psychiques.) Physiologie Propriété d'un organe qui possède en lui-même tous les éléments de son fonctionnement (par exemple l'automatisme cardiaque). ● automatisme (expressions) nom masculin (de automate) Automatisme de réglage, synonyme de asservissement. Automatisme séquentiel ou à séquences, système automatique dont le fonctionnement met en jeu une suite, ou séquence, de phases s'enchaînant les unes aux autres d'après un ensemble de règles préétablies. (Il peut être à programme câblé ou à programme enregistré.) Automatisme médullaire, ensemble des réactions réflexes traduisant l'activité autonome de la moelle épinière libérée du contrôle des centres nerveux sus-jacents, après une section complète de la moelle d'origine traumatique, compressive ou vasculaire. Automatisme mental, trouble au cours duquel le sujet a le sentiment que sa pensée et ses actes lui sont annoncés à l'avance. (Il s'y ajoute des hallucinations verbales, cénesthésiques et autres. L'automatisme mental est caractéristique des psychoses.) ● automatisme (synonymes) nom masculin (de automate) Qualité des appareils et installations qui fonctionnent sans intervention humaine.
Synonymes :
- automaticité
Acte accompli mécaniquement, sans intervention de la volonté
Synonymes :
- réflexe
Cybernétique. Automatisme de réglage
Synonymes :

automatisme
n. m.
d1./d PHYSIOL Accomplissement des mouvements sans participation de la volonté. L'automatisme cardiaque.
d2./d Fig. Comportement qui échappe à la volonté ou à la conscience réfléchie. Fumer est devenu chez lui un automatisme.
d3./d TECH Dispositif dont le fonctionnement ne nécessite pas l'intervention de l'homme.

⇒AUTOMATISME, subst. masc.
A.— [En parlant de l'activité de l'homme] Caractère machinal d'un acte exécuté sans la participation directe de la volonté ou de l'intelligence. Automatisme aveugle :
1. À partir de ce moment, Alban agit avec une sorte d'automatisme, comme dans une hallucination : une volonté artificielle s'était installée en lui, qui l'emportait.
MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 144.
2. Il y eut un silence (...) tandis que Marie Chaplin allait et venait dans la pièce, déplaçant un meuble, effaçant de la main un rien de poussière, assurant le pli d'un rideau, par un automatisme de métier qui s'associait à une forte contention d'esprit.
P. BOURGET, Une Fille-mère, 1928, p. 206.
Spécialement
1. MÉD. Fonctionnement spontané de certains organes. Automatisme cardiaque, respiratoire, etc. :
3. Il existe une quantité de centres réflexes qui donnent leur automatisme aux viscères.
CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 115.
2. PSYCH. Activité spontanée, accompagnée de troubles plus ou moins marqués de la conscience, qui se produit sans l'intervention de la volonté du sujet. Automatisme mental, verbal :
4. Cet excès de consonance nous engourdit dans une sorte de sommeil vital. Il s'introduit souvent à la faveur d'une souplesse anormale des automatismes sensori-moteurs jointe à une défaillance du contrôle frontal.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 340.
Peu usité. Synon. de écriture automatique :
5. Mais Arnim n'a point cherché à imiter servilement l'insaisissable fuite des fulgurations intérieures que plus rien ne coordonne. Il a tenté d'en donner l'impression, en s'abandonnant lui-même à un automatisme, propre à l'écrivain : au jeu des syllabes, aux échos par lesquels les mots s'appellent et s'allient sans lien logique; pratiqué avec quelque entraînement, cet automatisme verbal se prête admirablement à l'incantation qui évoque les larves de l'inconscient.
BÉGUIN, L'Âme romantique et le rêve, 1939, p. 250.
Rem. Attesté ds ROB. Suppl. 1970.
B.— [En parlant d'appareils, de dispositifs ou de structures] Fonctionnement automatique (cf. automatique A 1 b). Automatisme de réglage, à (ou de) séquence :
6. Le tir extra-rapide a pu être réalisé grâce à l'automatisme qui, jusqu'ici, n'est applicable qu'aux armes de très petit calibre.
J. PALOQUE, L'Artillerie de campagne, 1909, p. 218.
7. L'économie mondiale et les économies nationales fonctionnent en ce moment d'une façon inintelligible à qui souhaite les interpréter exclusivement par la théorie parétienne de l'équilibre, du mécanisme des prix libres et des automatismes et spontanéités.
PERROUX, L'Écon. du XXe s., 1964, p. 295.
PRONONC. :[] ou [-].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. a) Av. 1757 [date de la mort de Réaumur] physiol. (en parlant des animaux) « accomplissement d'actes sans participation de la volonté » (Encyclop. Suppl. [1776] : mot inventé par M. de Réaumur, pour exprimer la qualité d'automate dans l'animal, c'est-à-dire, le systême des mouvemens du corps animé, sans que la volonté y ait aucune part. Il mérite d'être adopté); b) 1803 « id. » (en parlant de l'homme) (BOISTE); 2. a) 1803 mécan. (ibid.); b) 1909 id. « fonctionnement automatique (d'appareil) », supra.
Dér. de automate; suff. -isme.
STAT. — Fréq. abs. littér. :361. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 34, b) 31; XXe s. : a) 346, b) 1 280.
BBG. — BASTIN 1970. — Électron. 1959. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — GARNIER-DEL 1961 [1958]. — GOBLOT 1920. — GUERBER 1967. — LAFON 1969. — Lar. méd. 1970. — LHOSTE-PÈPE 1964. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MARCH. 1970. — Méd. 1966. — Méd. Biol. t. 1 1970. — Méd. Psychanal. 1971. — MOOR 1966. — MUCCH. Psychol. 1969. — Num. 1969. — PIÉRON 1963. — PIGUET 1960. — POROT 1960. — Psychol. 1969. — ROMEUF t. 1 1956. — SILL. 1965. — SIZ. 1968. — SUAVET 1970. — TEZ. 1968.

automatisme [otomatism; ɔtɔmatism] n. m.
ÉTYM. V. 1740; de automate.
1 Didact. (physiol., psychol.). Accomplissement de mouvements, d'actes, d'opérations mentales sans participation de la volonté; activité d'un organe sans intervention du système nerveux central. (On dit aussi automaticité). || « On oppose quelquefois le réflexe à l'automatisme, en réservant le premier de ces deux mots aux réactions qui n'ont jamais été volontaires, et le second à celles qui résultent d'anciens actes volontaires transformés, comme dans l'habitude » (Lalande, Voc. de la philosophie, art. Réflexe).
Automatisme du centre respiratoire. || Automatismes psychologiques. || Automatisme ambulatoire des somnambules. Somnambulisme.
0.1 Presque tous les processus intellectuels (…) sont soumis au régime de l'automatisme : association des idées, des images, mémoire, habitudes professionnelles. Y échappent en partie : l'attention dirigée, le calcul, certaines opérations de réflexion et de jugement; par contre, certains auteurs ajoutent au domaine de l'automatisme le rêve, la rêverie, la distraction, l'intuition, l'inspiration, mais cette conception est loin d'être admise par tous les psychologues.
A. Porot, Manuel alphabétique de psychiatrie, 1952, art. Automatisme mental.
Cour. Activité rendue automatique par habitude. || En confiant à l'automatisme une grande part de nos mouvements, l'habitude libère notre activité (Cuvillier).
1 Automatisme, raideur, pli contracté et gardé, voilà par où une physionomie nous fait rire.
H. Bergson, le Rire, I, p. 19.
2 (…) imiter quelqu'un, c'est dégager la part d'automatisme qu'il a laissée s'introduire dans sa personne.
H. Bergson, le Rire, I, p. 25.
3 (…) l'automatisme facile des habitudes contractées.
H. Bergson, le Rire, I, p. 14.
4 Avancer en âge, c'est s'enrichir d'habitudes, se soumettre aux automatismes profitables, c'est connaître ses limites et s'y résigner.
F. Mauriac, le Jeune Homme, p. 15.
Syn. de || écriture automatique.
4.1 Et l'automatisme ? dit Katov. C'est l'abstrait dans l'écriture.
— L'automatisme en soi, c'est de la blague. C'est le contenu qui a fait le surréalisme. Voyez : maintenant qu'il n'y a plus de position politique officielle parmi les artistes, autrement dit qu'ils sont tous officieusement des bourgeois, l'automatisme, c'est du vent. La vertu, c'était la révolte.
Christiane Rochefort, le Repos du guerrier, II, III, p. 170.
(V. 1926, Clérambault). Psychiatrie. || Automatisme mental : fait d'éprouver comme étrangères certaines de ses propres pensées. || Automatisme mental avec hallucinations auditives. Voix. || Le syndrome d'automatisme mental marque souvent le premier temps d'une psychose délirante chronique.
2 Automatique (III., 1.). Automation, cit. 2.
(1803). Fonctionnement automatique d'une machine.
5 Dans les appareils (…) comme par exemple le téléphone, l'automatisme est au contraire une perfection : plus de méprises, plus de caprices, plus de distractions.
Marsal, in Lalande, Voc. de la philosophie.
Mécanisme, processus dont le fonctionnement est automatique.
5.1 Les doctrinaires libéraux des premiers temps croyaient à la perfection réalisée par les automatismes.
A. Sauvy, Croissance zéro, p. 312.
3 Régularité dans l'accomplissement de certains actes, le déroulement d'événements. || Un automatisme aveugle. Formalisme, raideur.
6 L'automatisme parfait sera, par exemple, celui du fonctionnaire fonctionnant comme une simple machine, ou encore l'inconscience d'un règlement administratif s'appliquant avec une fatalité inexorable et se prenant pour une loi de la nature.
H. Bergson, le Rire, I, p. 35.
7 Le souci constant de la forme, l'application machinale des règles, créent ici une espèce d'automatisme professionnel, comparable à celui que les habitudes du corps imposent à l'âme (…)
H. Bergson, le Rire, I, p. 41.
8 Automatisme, c'est, pour moi, un développement entièrement déterminé par un événement initial quelconque.
Valéry, l'Idée fixe, p. 129.
Un, des automatismes : déroulement automatique d'un processus; processus ou procédé automatique, réglé d'avance.
9 L'histoire n'est ni le déroulement d'aveugles automatismes, ni le résultat de hasards obscurs (…)
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, IV, 2, p. 314.
10 On peut parler sans penser. Il y a pour cela à notre disposition les clichés, c'est-à-dire les automatismes.
Ionesco, Journal en miettes, p. 48.
CONTR. Conscience, liberté; hasard.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Automatisme — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Automatisme », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Techniquement, un automatisme est un sous… …   Wikipédia en Français

  • AUTOMATISME — n. m. T. de Médecine Accès de névropathes qui, pendant un certain temps, obéissent à une impulsion irrésistible de voyager. On l’appelle ordinairement Automatisme ambulatoire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • automatisme — (ô to ma ti sm ) s. m. 1°   Terme de physiologie. Ensemble des mouvements non voulus ou des impulsions non voulues. Une grande partie de l automatisme est, chez les animaux, sous la dépendance de la moelle épinière. 2°   Terme de philosophie.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • automatisme — automatika statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. automatics; automation vok. Automatik, f rus. автоматика, f pranc. automatique, f; automatisme, m …   Automatikos terminų žodynas

  • automatisme — autoumatisme m. automatisme …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • automatisme — ● n. m. ►INDUS système conçu pour fonctionner sans intervention humaine... C est à dire avec tout plein de maintenanciens pour réparer les pannes …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • automatisme — au|to|ma|tis|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • automatisme — nm. OTOMATISMO (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Automatisme (Organe) — Pour les articles homonymes, voir Automatisme. Un automatisme est un sous ensemble de machines, destiné à remplacer l être humain dans des tâches, en général simples et répétitives, mais réclamant précision et rigueur. Sommaire 1 Utilités …   Wikipédia en Français

  • Automatisme (mécanique) — Automatisme (organe) Pour les articles homonymes, voir Automatisme. Un automatisme est un sous ensemble de machines, destiné à remplacer l être humain dans des tâches, en général simples et répétitives, mais réclamant précision et rigueur.… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.